Introduction

Depuis plusieurs années, les médicaments biologiques (aussi appelés « biomédicaments ») prennent une part de plus en plus importante dans l'arsenal thérapeutique de nombreuses pathologies, notamment dans la prise en charge des cancers et des maladies auto-immunes.

Au total, en 2018, le marché mondial des médicaments issus des biotechnologies représentait 243 milliards de dollars.

Leur prix très élevé est malheureusement un frein à l'accès dans divers pays et ils représentent des dépenses très importantes pour tous les systèmes de santé.

Après plusieurs années de commercialisation, les biomédicaments voient leur brevet cesser de les protéger, et des copies peuvent être développées. Celles-ci, que l'on appelle « des médicaments biosimilaires » (ou plus communément « des biosimilaires ») s'avèrent être une opportunité pour faire face à ces défis.